le smoking de marié, un grand classique par l'empire du marié

Le Smoking pour votre Mariage, Un grand Classique…

Pièce incontournable de la garde-robe masculine, le smoking demeure le costume de cérémonie par excellence pour les gentlemen dignes de ce nom. Toujours synonyme d’élégance et de raffinement, ces chers messieurs ne peuvent plus se passer d’un bon smoking. Cependant, le smoking n’a pas toujours été ce qu’il est aujourd’hui. Remontons quelques siècles auparavant pour comprendre ce phénomène qui a su résister vaillamment aux différentes tendances vestimentaire.

Une virée dans le temps

Le smoking a vu le jour pendant la seconde moitié du 19e siècle. A cette époque, ce nom désignait une veste légère que les messieurs portaient quand ils s’éclipsaient au fumoir pour apprécier les bouffées des cigares et discuter de politique pendant de longues heures. Selon les ouïes-dire, des industriels anglais qui fabriquaient du tabac auraient été à l’origine du smoking. Cependant, nous devons les premières phases de vulgarisation de cette tenue d’intérieure au Prince Edouard de Galles qui était toujours à la recherche de nouveauté. Il a demandé au styliste britannique Henry Pool & Co de lui en concevoir un modèle qu’il pourra porter pour des soirées et des activités de loisir. Associant parfaitement l’élégance et le confort, cet habit est devenu bien vite l’apparat fétiche de ce prince des Galles. Aussi, lors d’une invitation du milliardaire américain James Brown Potter, il ne manqua pas de se présenter avec un smoking à la fête. L’élégance apparente de la veste n’est pas passé inaperçu aux yeux de ce riche américain qui s’en est inspiré pour créer le Tuxedo, un ensemble veste et pantalon de même couleur et conçu avec la même matière. C’est le début de ce phénomène de mode qui a traversé le temps.

L’évolution du style

smoking kevin gris

Quand son usage se limitait au fumoir pour masquer l’odeur des cigares, le smoking se déclinait en une veste légère fabriquée avec de la flanelle, du cachemire, de la laine ou du velours. On est encore bien loin de son style actuel. Pour la forme, il s’apparentait à une robe de chambre, mais en version plus courte. A l’époque, on ajoutait de la couleur pour casser la monotonie de l’habit. Avant d’aller fumer, les hommes enfilaient le smoking et ils l’enlevaient au moment de retourner auprès des gentes dames pour ne pas déranger ces dernières avec l’odeur de la fumée.  La vulgarisation des cigares pendant la période d’après-guerre a entraîné la démocratisation du smoking. Le port du smoking tel qu’on le connaissait à l’époque est devenu presque anodin.

Il faut attendre les années 1930 pour que le smoking commence à prendre son esquisse actuelle. Après la seconde guerre mondiale, le fait de fumer s’enracinait dans le quotidien qu’il n’était plus nécessaire de porter des habits spécifiques pour l’occasion. Aussi, on a commencé à porter le smoking lors des occasions exceptionnelles. Depuis, l’ensemble est devenu un synonyme d’élégance masculine. Les plus grandes stars de l’époque comme Fred Astaire, Cary Grant et Dean Martin ont commencé à se présenter avec cet habit de choix dont le revers et le col étaient généralement en satin. Profitant de l’occasion, le fondateur du magazine Play Boy Huff Hefner a fait paraître des mannequins habillés en smoking pour le rendre célèbre.

Les différents types de smoking

smoking james

Français, anglais et américains possèdent chacun leur forme fétiche de smoking. Les habitants de l’Hexagone craquent plus pour le modèle droit cran aigu avec une coupe bien droite. Il s’agit sans doute de la forme la plus classique du smoking. Pour les anglais, ils préfèrent le smoking-jacket croisé qui est aussi un modèle très classique. Cette forme est également connue sous le nom de double-breasted à l’image de la position des boutons. Enfin, les américains optent plutôt pour le Tuxedo en coupe droite avec un col en châle qui ajoute une note d’élégance et de raffinement à l’ensemble. Pour ce modèle, on opte pour un rappel d’une bande de tissu satiné au niveau de la taille du pantalon.

smoking kevin noir

Même si le smoking se décline sous plusieurs variantes, il existe un point commun entre les modèles : les poches passepoilées et l’absence de fente sur le dos de la veste. Pour une coupe droite, la veste ne doit comporter qu’un seul bouton de fermeture.

On ne peut en vouloir à personne pour les changements qui se sont opérés depuis la forme primaire du smoking jusqu’à ses variantes actuelles. En effet, le monde de la mode a évolué au même rythme que les réalités sociales. Il est indéniable que si la notoriété du smoking perdure jusqu’à aujourd’hui, c’est parce qu’on l’a adapté aux différents standards de mode qui se sont succédés. L’on ne s’étonne plus que ce type de vêtement tient une place de choix dans les magasins de costumes sur mesure à Paris.

Les accessoires de choix

smoking sebastien bleu

Parce que le smoking est associé à l’élégance et le raffinement, il existe des accessoires incontournables qui doivent le compléter. Il n’est pas rare de porter un gilet avec le smoking. Au début, c’était juste pour cacher les bretelles du pantalon, mais aujourd’hui, c’est devenu la mode. Le nœud papillon demeure l’accessoire de choix qui va à merveille avec ce costume de cérémonie. Quel que soit la forme du col, la pochette est également de mise pour compléter l’aspect chic de la tenue. Il ne faut pas oublier également les boutons de manchette qui font fureur dans les magasins de costume homme mariage. Enfin, les chaussures : la tradition les veut en vernis ou glacés.

Quand porter le smoking ?

smoking kevin bleu marine

Tenue de cérémonie par excellence, le smoking se porte lors des grandes occasions. Costume mariage pour homme également, il continue à connaître un fervent succès pour ceux qui envisagent de dire oui. En tout cas, si le costume noir et le costume gris demeurent les grands classiques adaptés en toutes circonstances, on s’autorise des écarts à condition d’honorer l’élégance qui caractérise cet apparat. Pour compléter la tenue, il suffit de chercher une chemise sur mesure Paris et le tour est joué. La prochaine fois que vous envisagez d’acheter un costume, pensez au smoking, vous ne serez pas déçu.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *